Société

Déroulement du scrutin législatif du 24 novembre 2013

Le premier tour des élections législatives du 24 novembre s’est déroulé sur toute l’étendue du territoire national dans le calme et la sérénité. Selon le constat des observateurs, la plupart des bureaux de vote ont ouvert à l’heure conformément aux dispositions de la loi électorale ; les agents électoraux étaient présents avant l’heure d’ouverture ainsi que le matériel électoral de vote. Listes électorales, imprimés électoraux, bulletins de vote, encre indélébile, urne, lampes étaient disponibles.

Tous les lieux de vote ont été sécurisés par les Forces Armées Maliennes, exceptionnellement appuyées dans les régions du nord par les forces de la MINUSMA et SERVAL. Malgré la faible affluence des électeurs, il est à noter le grand nombre de personnes âgées qui ont participé au vote.

L’observation et la supervision du scrutin ont été assurées par les représentants des Partis politiques et des candidats ainsi que les délégués de la CENI. Parmi les missions d’observation internationales, on a noté la présence entre autres de l’Union Européenne, les USA, l’Union Africaine, la CEDEAO, l’UEMOA, l’OIF, l’Afrique du Sud, IRI. Plusieurs organisations nationales ont également observé le vote ; c’est le cas du Réseau APEM, de la Croix rouge malienne, de la Jeune Chambre Internationale, de CARITAS Mali, ou encore l’Association des Juristes du Mali.

De l’avis des missions d’observation, le scrutin a été organisé dans de très bonnes conditions. Elles ont félicité les Organes de Gestion des Elections (OGE) notamment le Ministère de l’Administration du Territoire pour avoir pris en compte les leçons apprises lors de la tenue de l’élection présidentielle.

Related Posts

%d blogueurs aiment cette page :