La présidentielle

PRESIDENTIELLE 2018: Plus de 400 observateurs par l’AMS-UNEEM

Les anciens amis d’Abdoul Karim Camara dit “Cabral” connus sous un collectif appelé Amicale des anciens Militants et Sympathisants de l’Union Nationale des Élèves et Étudiants du Mali (AMS-UNEEM) , ont animé une conférence de presse le jeudi 19 juillet 2018 afin d’informer l’opinion nationale et internationale du rôle qu’ils veulent jouer dans le cadre de l’élection présidentielle prévu en moins de deux semaines. Ainsi L’AMS-UNEEM veut déployer plus 400 agents observateurs  à travers le pays. C’était à la maison des aînés.

Accompagné de ses camarades militants, le secrétaire général de L’AMS-UNEEM, Elhadji Seydou Patrice Dembélé, chevalier de l’Ordre national,  non moins président de GRACE-Mali a animé la conférence. Avec des slogans comme ” le vote est un acte civique ou encore agissons pour une élection apaisée et transparente “ les anciens amis et collègues du feu “Cabral” veulent jouer un grand rôle dans le processus électoral.

L’objectif principal était d’informer le public de ce qu’envisage faire l’AMS-UNEEM d’une part et la formation des observateurs déjà présents dans la salle pour l’encadrement d’autre part. « En tout 413 agents seront formés et déployés à travers le pays dont  213 sont  déjà présents aujourd’hui dans la salle », selon M. Dembélé a expliqué que l’AMS-UNEEM n’a aucun partenaire particulier et compte jouer strictement son rôle d’observateur dans la plus grande neutralité : « nous sommes tous, soit  dans un parti politique, une association en tous cas dans une organisation, mais une fois à L’AMS-UNEEM c’est le Mali », ajoute le Segal.

En plus, les membres de l’AMS-UNEEM,  appellent toutes les couches sociales à véhiculer les messages d’apaisement et de paix,  à anticiper et à utiliser des outils discrets et efficaces pour déceler les foyers ou toutes causes de tensions pour prévenir toutes escalades  de violence avant d’appeler tous les candidats à respecter les résultats qui seront proclamés, car disent-ils: «  mieux vaut prévenir que guérir ». Au-delà des observateurs formés, l’amicale des anciens Militants et Sympathisants de l’Union Nationale des Élèves et Étudiants du Mali compte sur toute la génération 91 pour rester les gardiens du temple  ” la démocratie “.

La Lettre du Mali

LA LETTRE DU MALI est un hebdomadaire d'information générale. Le siège est à Bamako-Mali
Follow Me:

Related Posts

%d blogueurs aiment cette page :