Elections

PRÉSIDENTIELLE DE JUILLET: La Conférence nationale de l’ADEMA / PASJ confirme leur soutien à la candidature d’IBK

La 3ème conférence nationale extraordinaire  de l’Adema/Pasj tenue, le samedi 19 mai 2018, pour fixer l’orientation politique du parti, a finalement confirmé l’option de soutenir la candidature du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. En clair, la conférence nationale extraordinaire  a invité le Comité exécutif  à créer les conditions de soutien à Ibrahim Boubacar Keïta dans le cadre d’une coalition forte, porteuse d’une offre politique cohérente et partagée. C’était à l’Hôtel Maeva Palace, à l’ACI 2000.

Réunis, le samedi 19 mai 2018sur convocation du Comité exécutif  du parti, les délégués de l’intérieur du parti africain pour la solidarité et la justice (Adema/Pasj) ont décidé, après sept heures de débats intenses, d’accompagner la candidature du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. Pour ce faire, la conférence  nationale  a : invité le Comité exécutif à créer les conditions de soutien à Ibrahim Boubacar Keïta dans le cadre d’une coalition forte, porteuse d’une offre politique cohérente et partagée ; exhorté le comité exécutif à engager dans les meilleurs délais un dialogue politique avec le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta  et les autres  forces politiques conformément aux résolutions de la 15ème  conférence nationale , tenue le 25 mars 2017  et la réunion extraordinaire du comité exécutif  du 22 juillet 2017 ; invité le Comité exécutif à participer à la constitution  de la plateforme politique devant porter la candidature du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta ; exhorté le Comité exécutif à faire ressortir dans le programme commun les éléments politique de l’Adema/pasj pour une gestion concertée  et partagée du pouvoir

« Tirant les  leçons des difficultés qu’a connues le parti par le passé deux critères avaient été retenus : que le candidat soit rassembleur et consensuel. Et au cas où il n’y a pas eu ce candidat, le parti se retrouvera autour d’une plateforme qui pourrait avoir un candidat. La première option a été privilégiée. Un processus a été engagé ayant abouti à la désignation du Pr. Dioncounda Traoré qui a désisté au dernier moment. Face à cette situation et en toute logique, il nous est apparu d’explorer le second  schéma qui était de nous retrouver dans le cadre d’une plateforme. C’est cette dernière option qui a été entérinée par la conférence nationale », a-t-il précisé le président du parti, Pr. Tiémoko Sangaré. Partant, il a lancé un appel à tous les militants du parti de préserver la cohésion, et l’unité et la solidarité du parti.

Par ailleurs, le Pr.Tiemoko Sangaré a rappelé aux militants que l’élection présidentielle de juillet ne ressemble à aucune élection précédente au regard de sa complexité. «  Elle achève un mandat auquel nous sommes partie prenante. « L’Adema est fondamentalement comptable du mandat d’IBK », a-t-il déclaré.

A noter que cette décision de la conférence prise sans vote n’est pas partagée par tous les membres notamment la jeunesse mais aussi par Dramane Dembélé qui, dans la foulée, a déclaré qu’il est candidat du parti et sera investi le 25 mai.

B. SIDIBE

Follow Me:

Related Posts

%d blogueurs aiment cette page :