Économie

Projet de formalisation des acteurs du commerce du détail (PROFAC) prévu initialement le 12 mai 2018, les responsables des Centres de gestion agréés (CGA) sensibilisent

En prélude du lancement du Projet de formalisation des acteurs du commerce du détail (Profac) prévu initialement le 12 mai, les responsables des Centres de gestion agréés (CGA) sensibilisent.

A cet effet, ils ont tenu une conférence de presse animée par les responsables des CGA le lundi 30 avril 2018 à la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Mali. S’agissant du lancement prochain, les conférenciers indiquent qu’il a été adopté en Conseil des ministres pour un montant de 5 milliards 78 millions de F CFA, répartis pour la période 2018-2022.

Selon eux, il permettra de consolider les acquis des CGA en renforçant leurs capacités organisationnelles, financières et professionnelles et contribuera à la promotion du commerce du détail. Ainsi, il améliorera les conditions de vente, de commercialisation et de partenariats grossistes-détaillants. A terme, ils espèrent que le projet contribuera à réduire la pauvreté des couches faibles et vulnérables comme les jeunes, les femmes,  les handicapés ; tout en impactant sur l’exode rural et l’immigration clandestine.

Pour ce faire, ils expriment toute leur gratitude aux autorités du pays, notamment le président de la République et le ministre du Commerce et de la Concurrence, pour avoir accepté de pérenniser les acquis du Projet d’appui aux commerçants détaillants du Mali, grâce à l’avènement et la mise en œuvre du Profac. Partant, les responsables des deux organisations faitières de commerçants détaillants ont sollicité l’unité et la mobilisation de tous les acteurs autour de ce projet pour l’atteinte des objectifs.

A noter qu’à ce jour, tout le dispositif de fonctionnement du Profac est en place. Le Directeur et les membres du comité de pilotage sont nommés. Il ne reste plus que le lancement officiel du projet que les acteurs veulent retentissant.

Sanata GOITA (Stagiaire)

Related Posts

%d blogueurs aiment cette page :